Festival de 1000 chameaux dans le Désert de Gobi du 1 au 14 mars 2019 Festival de 1000 chameaux dans le Désert de Gobi en Mongolie

Le Désert le plus froid au monde… un lieu dont peu de gens arrivent à imaginer, et encore moins à vivre l’hiver chaleureux en Mongolie. Cet immense désert au cœur de l’Asie Centrale reste en effet largement ignoré et demeure grâce à cela une des rares destinations où le mot aventure prend encore tout son sens. Ceux qui en reviennent vous le confirmeront pourtant : ce pays renferme un patrimoine hors du commun et l’hospitalité et le sens de la vraie liberté. Le festival de 1000 chameaux a lieu tous les ans et organisé par la mairie du petit village des nomades.

Les points-forts
– Le superbe canyon de la vallée de Gypaète barbu,
– L’expédition en 4×4, au plus près de la vie nomade.
– Le Festival des nomades.
– L’immensité des grands espaces. 
– L’immersion dans le quotidien des bergers nomades.
– Les nuits en yourte chauffée.
– La découverte d’un pays encore méconnu.

Le 1 mars 2019 : Paris / Oulanbator
Vol de Paris vers Oulanbator. Nuit à bord. Vous devez vous procurer du visa mongol avant le départ www.visa-mongolie.com

Le 2 mars 2019 : Oulanbator
Arrivée à Oulanbator en début de matinée. Accueil à l’aéroport et transfert vers la maison d’hôte pour le petit-déjeuner. Visite de la ville, de son urbanisme soviétique avec des tours récemment construits, mais aussi de son fameux bazar, qui nous plongera dans une ambiance soudainement toute locale, contrastant totalement avec le reste de la ville. Déjeuner et dîner libre. 
Nuit chez l’habitant.

Le 3 mars 2019 : Oulanbator – Train local transsibérien – Les roches de Grande Terre
Nous voici à la gare d’Ulanbator pour prendre le train local qui traverse le pays. C’est parti pour une demi-journée de train (260 km) à travers le centre du pays, jusqu’à Choir, par la voie du Transmongolien. Ce train local à 50km/heure nous enfonce vers le sud aride au coeur du Désert dans la province Gobi du milieu. Déjeuner dans le train. Au milieu de l’après-midi, nous arrivons à Choir où vous serez accueillis par nos équipes du sud. Départ vers Ikh gazaryn chuluu  » Pierres de la Grande Terre ». Dans le train, nous aurons une vue magnifique sur les steppes du désert de Gobi du milieu! Des paysages incroyablement variés jalonnent l’immense océan terresre.
Nuit chez l’habitant nomade en yourte.

Le 4 mars 2019 : Province Bulgan – Lieu du Festival des 1000 chameaux
L’excursion qui nous plonge de plus en plus dans le désert de Gobi, le trafic quasi inexistant, et les paysages époustouflants hivernaux. Nous traverserons en chemin le village de Tsogt Ovoo, qui donne l’impression d’être arrivé au bout du monde, tant l’isolation est grande. En fin de journée nous atteindrons le village Bulgan, des roches entassées ou de phonolite transpercent les plateaux et tendent vers le ciel des doigts de pierre irréels.
Nuit chez l’habitant nomade en yourte chauffée.

Les 5, 6 mars 2019 : Fête de 1000 chameaux

Dès le matin, nous voyons de plus en plus de nomades qui viennent assister à la fête de 1000 chameaux. Participation à la cérémonie d’ouverture du Festival des 1000 chameaux. La course de chameaux, le polo à dos de chameaux avec l’incontournable combat de lutte mongole. Si nous sommes chanceux, nous pourrons assister à un des jeux les plus drôles, le polo à dos de chameaux, un jeu populaire ! Tous les coups étant permis pour essayer de le dérober au cavalier qui s’en est emparé, les blessés ne sont pas rares… Après le déjeuner, nous reprenons la route, direction Tash Rabat.Remise des prix à ceux qui ont de belles robes traditionnelles mongols et au couple ayant des tenues bien cousues. Cérémonie de clôture et Remise des médailles aux champions de courses de chameau et aux lutteurs.

Le 7 mars 2019 : Bulgan – Vallée de Yol, Gypaètes barbues
Après une bonne nuit réparatrice, du Bulgan on rejoindra avec des roches roses à la vallée luxuriante de Yol (Gypaète barbue), les vastes étendues qui composent les paysages du Gobi du sud offrent une palette de décors parmi les plus riches et les plus beaux de cet ensemble géographique qu’est le Gobi. Véritable composition géologique, l’ensemble de ces territoires relie les cailloux aux ergs, les massifs de montagnes surplombantes aux plateaux sédimentaires brûlés par le soleil, les grandes plaines lumineuses aux canyons les plus encaissés, les petites oasis aux campements nomades établis au milieu de “nulle part”., où nous nous offrirons un repos bien mérité. Si nous sommes chanceux, nous apercevrons des bouquetins et des chamois.
Nuit en yourte.

Le 8 mars 2019 : De Yol à Bayanzag, haut lieu des dinosaures
Nous passerons la matinée au pieds de la vallée afin de profiter de cet environnement exceptionnel. De Yol (Gypaète barbue) on dirige vers le célèbre parc de Bayanzag, lieu d’archéologie d’autrefois. Environ 3h de route pour rejoindre Bayanzag. Le désert annonce déjà les regs et les grands ergs qui sont l’essence même du paysage de Gobi. Les plaines s’étendent à perte de regard et d’imagination. Les lignes de crêtes s’éloignent à l’horizon et le relief s’estompe en apparence. Ici et là, impossible de ne pas être troublé par cet espace où la vie s’est fait discrète pour laisser libre cours à un dialogue minéral entre les ergs et le sable. Le désert de Gobi est en effet très connu dans le monde par les vestiges paléontologiques. Surtout ce lieu connu sous le nom de Saxauls riches fut un eldorado paléontologique où étaient trouvés les deux squelettes complètes de dinosaures. aujourd’hui exposées au musée d’histoire naturelle de la capitale. En dépit de son histoire et de sa richesse, c’est aussi un lieu d’une beauté variée.

Le 9  mars 2019 : Piste pour remonter vers le Nord

Reprise du véhicule pour entamer la remontée plein nord du pays. Le paysage désertique du Gobi du sud fait progressivement place aux grandes étendues des steppes de la Mongolie centrale. L’itinéraire emprunte pour l’essentiel les axes routières principales qui descendent des sommets des monts Bogd qui servent de repère à l’horizon. Pour ces deux jours, nos chauffeurs décident le trajet en fonction de la météo du moment. Les nuits sont prévues chez l’habitant au gré de notre rencontre qui nous permettra de vivre l’ambiance locale hivernale.

Le 10 mars 2019 : Vallée d’Orkhon de la Mongolie centrale

Trajet en direction de la Vallée de l’Orkhon. Nous sommes désormais en Mongolie centrale. Les chutes d’Ulan Tsutgalan précipitent leurs eaux d’une hauteur de 24 mètres. Attention, parfois l’Orkhon est à sec et il n’y a pas d’eau ! L’horizon y est rompu par un rassemblement de yourtes, des troupeaux de yaks, de chevaux, de chèvres, de chameaux… Après le désert de Gobi, la Mongolie centrale, c’est des forêts de mélèzes, des fleuves, des monastères, des dunes de sable et un sentiment de liberté qui nous envahit inévitablement. Nous passerons une petite partie de la journée sur la route mais les paysages superbes. Arrivés sur place, des sources chaudes à 40 degrés seront les bienvenues après ce long trajet. Nuit en famille nomade près de la chute d’Orkhon.


Le 11 mars 2019 : Karakorum
Nous reprenons la route pour atteindre la vallée d’Orkhon, au pied des monts Khangai. Arrivée au monastère d’Erdenezuu, construit avec les pierres et les briques de Karakorum, l’ancienne capitale des Gengiskhanides que les armées Ming ont détruite par le feu en 1368. Découverte des temples et des derniers vestiges de la Grande Horde. Puis départ pour le nord-est, en direction de la capitale actuelle, par une route asphaltée. Nuit en Camp de Yourtes dans la steppe montagneuse aux pieds des surplombants Khogno. 

Le 12 mars 2019 : Massifs de Khogno

Départ matinal et sur la route de retour vers Oulanbator. Avant depart, on peut se promener dans cette belle zone de Khogno, aux falaises couleurs ocres, rouges et jaunes, sculptées par l’érosion au fil du temps. Nuitée chez l’habitant. Une petite promenade pour visiter les chevaux sauvages, dans le Parc Naturel du Khustaï, parc de réacclimatation des chevaux sauvages de Prejvalski. Croyons nous dans une brousse africaine? Le paysage change radicalement pour donner la place aux végétations du désert « africain » bordé des dunes blondes à l’horizon. Visite du musée des chevaux sauvages accompagné du guide du musée. Nous aurons probablement l’occasion d’observer les animaux sauvages du parc et les chevaux sauvages lors de l’abreuvage du soir. Arrivée à Ulanbator au début de soirée. Diner avec toute l’équipe et soirée agréable avec les accompagnants.

Le 13 mars 2019 : Journée culturelle à Ulanbator

Dernières visites et derniers achats (Magasin d’usine de cashemire). Aujourd’hui capitale de la République de Mongolie sous le nom de Oulan Bator, Ourga fut fondée en 1639 et. En quelques années, elle est devenue une ville étonnante où s’entrechoquent modernité et richesse des nouveaux entrepreneurs, misère des éleveurs devenus nouveaux pauvres, passé presque dépassé de la période dite « soviétique » et passé plus lointain lorsque Ourga était une étape commerciale sur la route du thé et le centre politico-religieux de la Mongolie. De nos jours, ger (nom mongol des yourtes), bâtiments d’architecture stalinienne et d’architecture contemporaine cohabitent dans un ensemble hétéroclite et pittoresque au coeur duquel se dressent quelques palais et monastères ainsi que des musées plus passionnants les uns que les autres. Visite du musée national d’Histoire pour situer la Mongolie dans son contexte géographique et historique tandis qu’une section ethnographique complète la présentation du pays. Le musée compte également une belle collection de masques de danses rituelles. Nuit et repas en yourte précédée par un spectacle au théatre national.

Festival de 1000 chameaux dans le Désert de Gobi du 1 au 14 mars 2019

Le 14 mars 2019 : Retour en France

Nous vous ramenons à l’aéroport et vol de retour pour la France.

Informations pratiques

Départ garanti : 2 personnes
Groupe limité à : 12 personnes

Tarifs 2390 euro ttc par personne. Le tarif hors aérien est 1650 euro.
Le tarif est garanti dès lors qu’il y a 2 participants.

Infos vols : 
Vols réguliers sur les compagnies : Aeroflot Russian Airlines et autres compagnies régulières.

Niveau : 
Cet itinéraire accessible à tous. La région étant toutefois pour le moins désertique et le climat hivernal, une condition physique correcte est toutefois nécessaire pour les randonnées (2 ou 3h maximum).

Hébergement : 
Les nuits sont dans les yourtes chauffées, 2 nuit à l’hôtel et 1 nuit à bord (selon horaires de vol d’Aeroflot via Moscou).

Encadrement : 
Par un guide-accompagnateur mongol francophone durant toute la durée du circuit, cuisinier et chauffeur.

Passeport : 
Validité de 6 mois après votre retour et avec au minimum 2 pages vierges.

Visa : 
L’obtention de visa est nécessaire auprès de l’ambassade de Mongolie

Vaccin : 
Il n’y a pas de vaccin obligatoire. On ne saurait vous conseiller pour autant d’être à jour au niveau des vaccins classiques (tétanos, hépatite A et B, diphtérie…). 
Il n’y a pas de paludisme en Asie Centrale.

Ce circuit comprend :
– Le transport aérien (vols internationaux) en classe éco,
– Les transports terrestres,
– Les transferts aéroport,
– La pension complète – sauf repas non compris et mentionnés dans « Ce circuit ne comprend pas »,
– Les hébergements,
– Les droits d’entrée dans les sites et parcs mentionnés dans le programme et au festival,
– L’équipe d’encadrement,
– Guide accompagnateur francophone.

Ne comprend pas :
– L’assurance « Multirisque + » au tarif de 4,5% du forfait HT,
– L’assurance « Annulation + » au tarif de 3,5% du forfait HT,
– Les dépenses personnelles,
– Les boissons (autre que l’eau minérale, le thé),
– La chambre single, Visa mongol.

Festival de 1000 chameaux dans le Désert de Gobi du 1 au 14 mars 2019

Carte d’itinéraire du voyage Festival de 1000 chameaux